Histoire et Géopolitique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Histoire et Géopolitique

Message par Oz le Jeu 19 Jan - 6:12

Floran


Populations actuelles : 250 habitants

Lors d’un hiver exceptionnellement rigoureux et avec la hausse des taxes, les paysans du territoire de Dion créèrent une rébellion à l’encontre du Duc Byron Ashton. Il n’eut d’autres choix que de supprimer cette rébellion par la force.

Byron avait comme projet d’engager la troupe du Bélier d’Or, une équipe de mercenaires craint partout en Aden pour leur cruauté. Ce plan tomba à l’eau lorsque la garde Rovelt et trois de ses camarades volèrent l’or destiné aux mercenaires.

Le Duc embaucha un nécromancien connu sous le nom d’Achéron, le collectionneur d’âme qui dirige une troupe de mercenaire tourné vers la magie noire. Il y a fort longtemps, quelqu’un affirma au nécromancien qu’il pourrait obtenir la vie éternelle, s’il rassemblait un grand nombre d’âmes pour les offrir à Shilen, la déesse de la Mort.
Le nécromancien et sa troupe se mirent à œuvrer et le Duc comptabilisa un nombre de morts affolants. Il se rendit assez vite compte que des paysans morts ne rapporte rien. Byron exécuta alors le nécromancien et toute sa troupe.

Mais Achéron avait déjà bien décimé la population rurale autour de Dion. Malgré tout, quelques paysans avaient survécu au massacre et avaient établi une petite communauté autonome sous forme d’un village appelé Floran.
Dans cette petite bourgade, ils menaient une vie libre, sans corvée et sans impôts, au moins aussi libre que la vie d’un fermier puisse être.

Pour leur sécurité, il aurait mieux valu que les rebelles survivants se retirent vers un bastion dans les montagnes qui serait plus facilement défendable mais ils étaient des fermiers dans l’âme et n’étaient pas enclins à renoncer au mode de vie de leurs ancêtres ou à abandonner leurs champs qu’ils avaient travaillés durant des générations.
Ils restèrent à Floran envers et contre tout, même si les plaines de Dion sont ouvertes aux attaques et font des habitants de la bourgade des proies faciles pour des troupes de maraudeurs errant dans les campagnes aussi bien que pour toutes sortes de monstres.

N'avoir aucun garde envoyé par Dion au village signifiait bien le désir de se débrouiller même aux dépens de leur sécurité. Les fermiers formèrent une milice, menée par le capitaine Alex, ancien éclaireur de l’armée royale d’Aden et son adjudant, le major Leirynn.
avatar
Oz
Admin

Messages : 167
Date d'inscription : 05/12/2016

Voir le profil de l'utilisateur http://chroniquesemeraude.forumactif.com

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum